Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

Ils furent les premiers…

Notez
Expand Expand
Durée : 6min 21sec | Postée : Il y a 2 mois | Chaîne : Bientôt…
Ils furent les premiers.

Les 67 jeunes de « La Manif Pour Tous » et du « Camping Pour Tous » interpelés dans la nuit du 14 au 15 avril 2013 furent les premiers des anti-mariage gay à devoir faire à l’ubuesque et excessive répression policière dont est victime leur mouvement, et dont le paroxysme est aujourd’hui atteint avec l’incarcération de Nicolas Bernard-Buss à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis.

Arrêtés alors qu’ils étaient installés dans un silence total derrière l’Assemblée Nationale, sur la place Edouard Herriot – place qui accueille les manifestations les plus diverses – environ deux cent gendarmes les ont conduit au commissariat de la rue de l’Evangile (Paris XVIIIe) où ils seront placés en garde à vue.

Pour mieux comprendre l’emballement de la machine policière que nous connaissons aujourd’hui vis-à-vis de ces opposants, nous avons choisi de rencontrer ceux qui furent les premiers.


1.Posté par misio le 01/07/2013 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça la dictature LGBT de la hollandie.