Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

Jean-Louis Chamla, directeur de la filiale Citroën en Russie

Notez








Expand Expand
Durée : 17min 15sec | Postée : Il y a 10 mois | Chaîne : À bâton rompu…


Boris Toumanov et Anna Karpova reçoivent dans les studios moscovites de la Voix de la Russie, Jean-Louis Chamla, directeur de la filiale Citröen en Russie. En 2012, le nombre de voitures Citroën vendues en Russie a dépassé la barre des 32 000. 2013 devrait s’annoncer encore meilleure, puisque la marque aux chevrons a lancé la production en série de voitures Citroën, conçue spécialement pour les routes russes. 

Pour Jean-Louis Chamla, je cite « Citroën en Russie est une histoire à la fois ancienne et récente. Récente parce que nous ne commercialisons les voitures que depuis une quinzaine d‘années, et que notre filiale spécifiquement russe n’a que 5 ans. Ancienne parce qu’on sait qu‘André Citroën, qui était un visionnaire à son époque, avant de fabriquer des voitures, produisait des pièces mécaniques et notamment des engrenages. Et une des ses premières usines a été construite à Moscou il y a cent et un ans ». fin de citation

Les ventes de Citroën progressent depuis quatre ou cinq ans de 30 à 40% par an pour atteindre, en 2013, 1,2% du marché. Une progression qualifiée de « bonne » par Citröen. Dans cette interview, Jean-Louis Chamla revient sur les positions actuelles de Citroën sur le marché russe et son ambition à trouver la voiture idéale pour la Russie.