Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

Journalistes #collabos?

Notez
Expand Expand
Durée : 10min 4sec | Postée : Il y a 4 mois | Chaîne : Reportages
Accusés de connivence, avec le pouvoir, de partialité militante, les #journalistes sont sujet à un désamour de la part des Français.

Pour certains, ils seraient même purement et simplement des "Collabos du système".Prorussia.tv est allé recueillir l'opinion de ces détracteurs, mais également de personnes de la rue, ou de journalistes qui portent un regard plus nuancé sur leur profession.


1.Posté par cottard le 06/03/2014 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C’est une foutaise !! Pour créer de l'emploie en France il faut sortir de l'UE tant que nous n'aurons par retrouver NOTRE LIBERTE, la pleine et entière maitrise de notre avenir, le droit de battre monnaie nous ne sommes qu’un pseudo nation à l’ordre des états unis qui se cache derrière l’Europe puisque 95 % de ceux qui la compose sont pro atlantiste ! Ce qui ce passe en Ukraine c'est ce qui c'est passé en France en 1968: la déstabilisation de l'état qui va à l'encontre des intérêts atlantiste. Tant que le président Ukrainien élu en place allait dans cet intérêt (5 ans de négociation) il n'y avait pas de problèmes du jour ou il a décider de se rapprocher des intérêts russe il a été renversé mêmes façon de faire qu’en Tunisie, Libye Etc : comme en France quand De Gaulle à décider de ne plus faire le jeu des américain une révolte basé sur une attente profonde des jeunes (manipulable) français est né ne voyez vous pas que ce que cherche les états unis c'est la déstabilisation du monde pour imposer un nouvel mondial
Créer le problème pour imposer une solution, LEUR SOLUTION !
FRANÇAIS réveillez vous ! ne soyez plus victime de la fausse information des médias dominant

2.Posté par slavkov le 08/03/2014 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
... les vraies médias de pays démocratiques sont étonnés de l'attitude de leurs "collègues" français ...

3.Posté par Lapoignet le 10/03/2014 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok, vous mettez le doigt dessus. Je crois que le mot juste c'est la "ligne éditoriale". La votre étant la critique objective. Et je vous en remercie.
On apprend enfin des choses utiles en suivant la presse.
Claire Chasale ou JP Peirnot (c'est comme cela que cela s'écrie ?), présente plus un magasine divertissant à la recherche du sensationnel,
sans jamais rien expliquer des tenants et des aboutissants, donnant un résumé incompréhensible, trop court, ou trop condensé et confus des thèmes abordés.
Pour des mondains habillés chez de grands couturiers et payés comme il sont, nous tendre une info de merde, tout le monde trouve cela normal ?
Juste pour dire que mes parents m'ont toujours défendu de regarder la télé quand j'étais petit, parce qu’il n'y a que des niaiseries.
N’oubliez jamais le bon sens de vos parents !
Ils leurs arrivent très souvent de consacrer près de 10 mn aux aléas climatiques de France, briguant la scénette à la page météo qui s'en suit, la rendant inutilement lourde de répétition.
Ils avaient trouvés une astuce l'été dernier, ou ils invitaient miss ou monsieur météo sur le plateau pour combler le trou béant de leur ligne éditorial.
L'été en France il ne se passe jamais rien, hein ?!? A part : il fait chaud, à bah ça c'est de l'info tu parle !!! Et les vieux, qu'un rien les emportent tombent comme des mouches, à oui
ça c'est grave, il faut appeler le président pour qu'il fasse tomber la pluie ?
Oua la grosse vague, oula la la cave plein d'eau, oh mon dieux ce qu'il fait chaud. On à pas de volcan qui explose tout les jours en France malheureusement.
Mais des cons qui s'installent en pleine zone inondable avec l'autorisation préfectoral, cela personne n'en parle. Et tout les ans, à chaque saison c'est la même bouillie stérile d'infos.
Alors comme information de seconde zone on ne fait pas mieux. Quand aux démêles judiciaire de nos élus populaires c'est toujours le régime sec.
Ou quand la pugnacité du juge est pas mis en doute.
Après tout rien de moins naturel, il parait que tout le monde se connait à Neuilly, alors quand on peut aider un proche...
Ils sont censés s'adresser à des français moyens, mais on a l'impression d'avoir un cour magistral en amphithéâtre à l'université, ou tout le monde
connait déjà tout sur tout, et ce n'est alors pas grave de tronquer l'info. Les bombes chimiques de Coline Powel, c'était l'évangile de la presse pour la guerre en Irak.
Moi ces médias de rois, je les vois plus comme des juges rendant la sentence des dernières obligations ordonnés par notre monarque à l'Elysée.
Comme toutes ces petites choses imposés : la TVA à 20%, la hausse du prix du carburant, des cigarettes, l'alcootest obligatoire dans les voitures, les fraudes aux aides sociales...
D'une certaine façon on voit même transpirer ce côté méprisant et malsains, d'opulence niaiseuse de riches bien gras, qui se moquent bien des petites gens.

La vérités c'est qu'ils passent implicitement pour des bouffons à officialiser ces décrets haut combien ridicules.
Et ne critiquant jamais leur travail, et ceux qui le leur donne, qui peut décemment prétendre du sérieux de leur éditions, ils font juste plaisir aux annonceurs publicitaires.
De l'info, oui, mais juste assez pour ne pas faire fuir l’audimat.

Moi ce qui m’énerve le plus dans la presse en général, c'est comme trop souvent le relayage aveugle, le copié collé, chez le marchant de glace AFP.
C'est idiots tellement c'est bête, mais à ce compte la je n'ai qu'a regarder ce que dit l'AFP pour être soit disant informé.

Heureusement avec le net, en cherchant partout, on trouve des infos enrichissantes, et non pas simplement distrayantes ou tronquées.

Liberté, égalité, fraternité, résignation ! C'est ça le crédo de la France depuis toujours. Et on peut dire que ça marche fort.

4.Posté par Lapoignet le 10/03/2014 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parce que de voire tous ces robots qui ne font que répéter ce qu'on leur à dis sans jamais rien vérifier ou remettre en cause.
Le lavage de cerveau commence là, ou l'information minimaliste suffit a alimenter et a contenter l'auditeur.

Je regrette que vous ne dénonciez pas le problème de l'information bon marché, avec l'AFP, qui rapporte souvent trop peu d'info pour qu'elle soit pertinante.
Mais qui de part sa notoriété se permet de donner le "la" à toutes ou presque toutes nos maisons de presse.
Vu comment ils ont couvert les guerres de ces 20 dernières années ont est en droit de remettre en cause leur soit disant impartialité.
Mais au moins on sait qu'ils roulent pour la France. On a l'impression d'être un pays exemplaire au travers de leur reportages.
Mais trop souvent c'est du journalisme propagandiste militaire. En temps de guerre tout les coups sont permis.

Pour l'administrateur : votre bouton "voir" prête à confusion. Il vaut mieux mettre "publier" : je croyais que je pouvais voir mon texte avant publication, mais non...

5.Posté par Toto cutugno le 10/03/2014 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mainstream deja ds les ecoles de journalisme.Le crif est partout


6.Posté par Jeancrooks le 11/03/2014 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce que vous ne vous trompez pas d'analyse ?
Il faut bien que ces informateurs vivent et collaborent de manière habituelle. Faute de convictions profondes, ils se plient avec ± bonne conscience aux exigences nécessaires et aux références de leurs employeurs. C'est sur la nature, la valeur et la légitimité de celles-ci qu'il faut s'interroger. Fuyons comme la peste les stériles anathèmes de la libération de 1945, toujours pas clarifiants ni clarifiés 63 ans après.... faute d'en faire une juste lecture.
Ce qui me semble poser problème, c'est l'absence de référence "vrai", faux" au plan général. Qu'est-ce qui convient au meilleur développement humain, comment doivent se situer les moyens de facilitation et d'appui que sont la famille, les communes, le politique... ? Quels moyens homogènes pour y parvenir ?
Un gros travail de clarification est donc à faire autant par les pouvoirs publics et les journalistes que par les auditeurs et lecteurs, à commencer par la conscience que ces impératifs sont non seulement possibles, mais encore définissables et atteignables. Sinon, c'est "Ponce Pilate" et prime au plus cynique opportuniste...
Si Poutine gagne en crédit, c'est sans doute parce qu'il a fait cette synthèse et qu'elle déplait aux paumés qui tentent de la ridiculiser ou aux puissants qui la redoutent.
Merci d'avoir abordé ce problème avec de bonnes illustrations...

7.Posté par Oscarpili le 19/03/2014 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
-Reportage très intéressant .

8.Posté par Marc le 24/03/2014 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le monde sait qu'environ 90% des journalistes français sont de gauche!....D'ailleurs s'il a une sensibilité plutôt de droite, le jeune journaliste a intérêt à la cacher pour pouvoir être embauché dans ce milieu bien cadenacé !....Ne jamais oublier qu'en France, tout est noyauté par la gauche: la presse, la justice, le showbiz, l'enseignement, la fonction publique....C'est ce que Charles Gave désigne sous le nom de "social-clientélisme" !

9.Posté par Stéphane Barbier le 28/03/2014 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sujet important mais reportage très moyen. Pas un mot sur l'emblématique affaire Dieudonné/Soral et surtout sur Laurent Ozon qui a remarquablement analysé le rôle des journalistes ( Troupes d'Occupation Mentale ) c'est vraiment dommage. Vous pouvez bien mieux faire!

10.Posté par nuclaici le 29/03/2014 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un des problèmes réside dans l'idéologie dispensée dans les écoles de journalisme.Pour moi Il est impossible dans un pays comme la France de diffuser une pensée unique dégraissée O% de MG, comme si on pouvait facilement manager la conscience des français excessivement sophistiqués dans leurs connaissances et analyses à la différence des citoyens américains ( je suis désolé) ; Dans ce pays où il a fallu des siècles de lutte pour arriver au PENSER PAR SOI-MËME; les médias dans leurs sottes vanités car il s'agit de cela s'imaginent parce qu'ils font l'opinion en partie , qu'ils SONT L'OPINION..L'antisarkozisme c'est bien eux qui l'ont fabriqués ( le péché du Fouquet's , la Rollex , le yacht )pour permettre à un homme de la gauche d'arriver à être élu. Regardez le traitement sur les 7 dernières années réservé aux personnalités UMP , comme à Poutine c'est indigne ( palme d'or à la radio voix de la,France France Inter !). Donc subjectivité maximale et objectivité minimale d'individus à la pensée faible qui sont pourtant capables et c'est le plus inquiétant de créer une confusion et d'attiser le ressentiment ; N'oubliez pas le rôle des médias dans le déclenchement et l'éclatement des conflits ex-Yougoslavie , Ruanda etc.. A force de traiter les autres de facho, de colonialistes , de Xénophobe, d'homophobe , tous azimuts, GARE