Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

L'émission "A bâton rompu" reçoit Hélène Richard-Favre, écrivain franco-suisse

Notez








Expand Expand
Durée : 13min 24sec | Postée : Il y a 8 mois | Chaîne : À bâton rompu…
L’Etat et la religion dans les temps modernes

On ne compte pas les guerres menées au nom de la foi. Mais une analyse de ces conflits incite à la prudence. On trouve souvent, sous un prétexte religieux, des raisons très « matérielles » : économiques, politiques, sociétales... Quelles sont les vraies raisons et les vrais moteurs des conflit dans le monde aujourd’hui ? A-t-on raison de nommer ces conflits « nouvelles guerres de religion » ?



1.Posté par Didier le 09/12/2013 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La première violence religieuse qui serait à dénoncer, c'est l'obligation "Laïc" imposé par cette pseudo "démocratie". À entendre Vincent Peillon la laïcité est une religion. Ensuite, il serait malhonnête de pas reconnaitre les religions extrêmes naissantes ont des fondements réactif à cette laïcité imposé, et je met sérieusement en doute la mise en place de ces religions comme le wahhabisme qui aurait sans aucun doute ces racines à la CIA…. Le travail d'Hélène Richard-Favre serait donc à revoir plus en profondeur ??? Ou l'aurait-on limité ???
Ah bon entendeur….