Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

L'homosexualité : une nouvelle forme de normalité en Europe

Notez









Expand Expand
Durée : 7min 3sec | Postée : Il y a 1 semaine | Chaîne : Le journal de VDLRUssie par chapitre

 
Les opposants au mariage homosexuel ont eu leur égérie, maintenant écartée de la direction du collectif : Frigide Bargeot. Les partisans dudit mariage ont eux Pierre Bergé. Homme d’affaire multimillionnaire, président de Sidaction, propriétaire du journal homosexuel Têtu, actionnaire du quotidien Le Monde, il est également très proche des milieux socialistes, et avant tout militant actif de la cause LGBT.
Son engagement est total, et il le clame haut et fort. Le mariage homosexuel n’étant pour lui qu’une première étape, avant d’en arriver à la Gestion Pour Autrui (GPA), et la Procréation Médicalement Assistée (PMA). Il s’était d’ailleurs interrogé dans un entretien donné au Figaro le 16 décembre 2012, je cite : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence ? ».
Sur de son impunité, Il s’en est pris directement aux opposants en affirmant, via un twitt, que voir une bombe exploser dans le cortège de La Manif Pour Tous ne l’affecterait pas. Ou plus récemment encore, lorsqu’il conseille aux maires qui refusent de célébrer les mariages homos, d’aller se faire soigner en asile psychiatrique.
Pas étonnant donc, que les sorties officielles de cet homme soient suivies par ses détracteurs, qui se sont spécialisés dans le « harcèlement démocratique » des personnalités favorables à la loi Taubira.
 
Ce fut le cas, ce samedi 1er juin, à l’occasion d’une cérémonie publique, où il devait, aux côtés du Maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), et du maire du 7éme arrondissement, Rachida Dati (UMP), inaugurer une plaque commémorative au domicile de son ami et compagnon Yves Saint Laurent, décédé il y a cinq ans. Pierre Bergé s’est félicité, sur son compte tweeter, je cite : d’une « belle cérémonie », « perturbée par la manif pour tous, Des gens qui ne respectent pas la mémoire d'un immense artiste Français ».  Pour ce qui est de la belle cérémonie, nous ne pourrons pas en attester, car malgré que celle-ci soit publique, son accès nous a été interdit.
 
En revanche, nous avons pu observer de près, la démonstration d’une centaine de personnes de la manif pour tous qui, dans un esprit bon enfant avec les désormais célèbres drapeaux bleu, blanc ou rose, se sont rassemblées pour donner de la voix. C’est devant une rangée de policiers, désabusés de se retrouver face à ces opposants bruyants certes, mais n’ayant pas vraiment le profil de délinquants qu’ils ont clamer leurs slogan : « nous n’sommes pas des moutons de Bergé » et à destination des fonctionnaires, celui plus imagé de « CRS serre les fesses, Pierre Bergé te tient en laisse ».
 
C’est ensuite à la Gare de Lyon qu’ils se rendus afin d’accueillir comme il se doit, Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits des femmes, et porte parole du gouvernement. Tandis qu’une partie du dispositif policier leur emboitait le pas, l’autre restait sur place afin de surveiller les derniers et semble-t-il dangereux manifestants.
Comme tout était terminé, nous avons souhaité prendre quelques images de cette fameuse plaque commémorative à laquelle l’accès nous a été à  nouveau refusé sous prétexte que nous étions dans la manifestation. Nous avons tenté d’expliquer au gardien de la paix revêtu de sa carapace anti-émeute, que nous n’avions pas pu accéder à la cérémonie à cause de leur interdiction, rien n’y a fait.
Pas étonnant qu’avec de tels raisonnements les interpellations se soient multipliées à l’encontre des gens n’appartenant pas au bon camp !
Cependant après quelques tours et détours dans les rues adjacentes, nous avons enfin pu admirer cette fameuse plaque commémorative inaugurée lors de ce qui devait être, rappelons-le une cérémonie publique. Rassurez-vous elle est sous la garde de trois fonctionnaires de police qui campent à ses pieds, sans compter ceux aux aguets dans les rues alentour ! Les images parlent d’elles-mêmes.
 
Extrait.
 
Il y a décidemment une volonté manifeste et malsaine, de vouloir imposer l’homosexualité comme la nouvelle norme en Europe. Au nom du fameux principe d’égalité, la République Française vient à son tour d’imposer à sa population, une loi autorisant le mariage des personnes inverties et bientôt leur adoption d’enfants, imitant artificiellement le modèle de la famille traditionnelle et naturelle. Sitôt entérinée, le premier « mariage » a été célébré dans la ville de Montpellier dont sa mairesse, à l’image de la majorité socialiste à laquelle elle appartient, peine à trouver des solutions au marasme général et inflige donc à sa population, des animations sociétales moins coûteuses. Enfin, en apparence seulement, si l’on en juge par la débauche de moyens réunis par la commune, et donc à la charge des contribuables, pour unir deux agents municipaux en présence de personnalités comme Najat Valaux-Belkacem, sensées conférer à l’événement un caractère historique, comparable au sacre des Rois de France ou de la Révolution de 1789, si l’on en croit le traitement caricatural des journalistes français. Le voyage préalable de la porte-parole du gouvernement à Rouen pour rendre hommage soi-disant à sainte Jeanne-d’Arc, ne permet cependant pas de comparer ce non-évènement avec le sacre de Charles VII. D’acceptée, l’homosexualité devient promulguée. Cette parodie de mariage fait suite à la récompense délivrée par le jury de Cannes et son président américain Steven Spielberg, à un film mettant en scène les amours passionnées entre deux jeunes femmes. Film soi-disant transgressif, qui fait l’apologie de la pédophilie entre une jeune adulte et une mineure. Une histoire qui n’est pas si éloignée d’un sordide fait divers survenu dans le Nord de la France.  Une enseignante de collège classé en zone d'éducation prioritaire, professeur d’anglais a entretenu une liaison pendant deux ans avec une élève de 12 ans issue d’une famille monoparentale, avant que la mère de cette dernière ne l’apprenne et ne dépose plainte. A en croire certain, normal pour un prof de langues à la pédagogie « innovante » et qui « aimait ses élèves » selon ses collègues. Pour d’autre, Normal qu’un enfant déboussolé reçoive l’Amour auquel il a « droit ». C’est peut-être cette « normalité » qui devient la plus dérangeante. Un nouvel ordre moral s’impose en Hollandie. Encore quelques années et quelques manigances de certains lobbies et elle sera certainement sacralisée comme une figure de la néo-religion égalitaire. D’exemple, la France est devenue le contre-exemple pour de nombreux peuples qui n’entendent pas la suivre dans son suicide civilisationnel. On a les saintes que l’on mérite : un professeur pédophile et homosexuelle ou une jeune vierge combattante se sacrifiant pour sa patrie. A la jeune génération qui se dresse de faire le choix.
 
 


1.Posté par popeye le 03/06/2013 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout simplement merci de vos analyses réalistes et concises qui désormais défaut en France!
continuez et bravo

2.Posté par renaud le 03/06/2013 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage que le journal soit si court aujourd'hui mais comme d'habitude,c'est excellent et tout est dit. Attendons maintenant la prochaine entreprise de démolition,à savoir la théorie du genre,qui doit être enseignée dans les écoles.
Les choses vont en s'accélérant: ou le peuple français authentique se réveille et chasse les imposteurs,ou il risque de sortir de l'Histoire.
Nous le saurons rapidement.
Amitiés à toute l'équipe.

3.Posté par Orage le 03/06/2013 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que se passe-t-il subitement? Plus de titres et un journal de 9 minutes uniquement consacré à la France. Je suis très déçue!

4.Posté par Igor le 04/06/2013 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a encore des pays qui résistent à la dictature des minorités, en particulier celle du lobby gay dont l'offensive en Europe de l'ouest est très bruyante et qui ne recule devant rien. Et elle est épaulée par barack obama et son administration! A quand la fin de l'ingérence étrangère?

5.Posté par Thibaud le 06/06/2013 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo et merci pour ce reportage objectif et exceptionnel!

6.Posté par Pierre le 12/06/2013 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le fait qu'un couple homophile puisse fonder une famille fait polémique. Mais pourquoi on ne s'intéresse jamais aux témoignages des enfants qui vivent déjà au sein d'un couple homo? Ne serais pas là l'essentiel du problème?

7.Posté par LA Brebis Galleuse Blog le 13/06/2013 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Pierre, des enfants élevés avec des homos peuvent prendre la défense de leurs parents, mais c'est la suite qui risque d'être plus dure. L'amour pour un enfant ne suffit pas, il a besoin des normes de la nature...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter
B i u  QUOTE  URL

Les commentaires sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils pourront être supprimés ou modifiés par la Rédaction, sans préavis ni explication. Merci de votre compréhension.