Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

La pédophilie, plaie des sociétés saines et vice des pseudo-élites occidentales

Notez








Expand Expand
Durée : 2min 7sec | Postée : Il y a 1 mois | Chaîne : Le journal de VDLRUssie par chapitre

 
L’horreur de certains aspects de la mondialisation semble avoir été atteinte. L’enfant ravalé au statut de bien de consommation comme un autre, n’est plus qu’un objet de désir, destiné à satisfaire les appétits d’une clientèle fortunée. Les nouveaux négriers ont bien compris le marché juteux que représentait la traite des esclaves sexuels. Sous couverts d’associations caritatives, de puissantes structures internationales créent et exploitent des orphelinats comme réservoirs de chair fraiche à destination de pédophiles.
 
Rappelant le triste épisode de «l’Arche de Zoé » au Tchad en 2007, la population congolaise a saccagé l’un de ces prétendus orphelinats, contraignant les autorités à dénoncer un réseau qui enlevait des enfants, pour les vendre à des homosexuels américains. Une colère populaire qui vient d’embraser aussi le Maroc, après qu’un pédophile multirécidiviste ait été libéré par obtention d’une grâce royale pour plaire à l’Espagne. Alors peut-on imaginer un Marc Dutroux gracié par le nouveau Roi de Belgique ? Pas tant que la population s’y opposera. Mais certains esprits troublés, au nom d’un progressisme transgressif, réfléchissent déjà à dépénaliser la pédophilie.
 
L’affaire Dutroux a révélé qu’en Europe également, de puissants réseaux existaient, protégés par des pouvoirs politiques et juridiques parfois complices. Car les vrais responsables courent toujours. Seul le menu fretin est jeté en pâture aux populations auxquelles les enfants ont été arrachés. Comme en témoignent les trop nombreux avis de recherches, d’enfants mystérieusement disparus. En France, la liste est aussi longue que celles des affaires de corruption. Il suffit de rappeler la disparition du pasteur homosexuel Doucet. Une affaire jamais résolue. Mais aussi, de cette révélation faite par un ancien responsable des renseignements généraux récemment décédé, concernant un ancien ministre arrêté à la Mamounia au Maroc mais jamais poursuivi. Les représentants politiques font en revanche preuve d’une extrême efficacité quand il s’agit de libérer des criminels, et notamment des pédophiles, de geôles étrangères. Le mal triomphe par l’inaction des gens de biens. Mais contrairement à un Occident qui semble avoir oublié le caractère sacré de l’enfant, certains états comme la Russie veulent protéger leur jeunesse des criminels qui semblent jouir en d’autres lieux, d’une réelle impunité.