Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

Noël en Syrie, c'est avec Prorussia.tv

Notez






Vidéos similaires
1 sur 2


Expand Expand
Durée : 5min 28sec | Postée : Il y a 5 jours | Chaîne : Le journal de VDLRUssie par chapitre
 
Le 18 décembre, après plusieurs semaines de préparation, une vingtaine de jeunes français sont partis une dizaine de jours pour Damas.
Le but de leur voyage ? maintenir les liens d'amitiés, anciens, entre la France et la Syrie, et ce, malgré, et même, surtout, dans cette période difficile que traverse le pays actuellement. Il s’agissait pour eux de montrer au peuple syrien que tous les Français ne partageaient pas l'amour de leurs dirigeants pour le terrorisme islamique et les amateurs de charia. Et que, même si elle était restée silencieuse jusque-là, une certaine jeunesse d'Europe était fondamentalement opposée aux visées bellicistes, que les monarchies pétrolières du golfe cherchent à imposer à leurs caniches occidentaux. Or, quel moment plus symbolique que Noël, ce moment de paix par excellence, et fêté en Syrie par toute la population avec autant de ferveur qu'en Occident, pour apporter ce message de paix ?
Pour cela, l'association « Noël en Syrie », avait organisé depuis plusieurs semaines tractages, réunions d'informations et collectes de fond, de jouets et de vêtements. Plus de 4 tonnes de peluches, jouets et vêtements pour tout âge, ont ainsi été rassemblés, grâce à la générosité des Français, et à l'énergie des quelques bénévoles de l'association. Parmi eux, un journaliste de ProRussia.tv, à qui nous devons ces images et ce témoignage :
 
« Arrivés en Syrie, nous avons pu acheminer et distribuer ces présents dans différents hôpitaux, gouvernementaux ou tenus par des religieuses, orphelinats, écoles, églises et mosquées. Partout, un accueil extraordinaire, qu'il s'agisse des habitants, ou bien des autorités civiles, politiques, ou religieuses. L'accueil du grand mufti de Syrie (la plus haute autorité religieuse des sunnites, qui représentent 80% de la population du pays) était particulièrement impressionnant, à la fois par l'amitié qu'il promeut avec les minorités du pays (Chrétiens, Druzes, Ismaéliens, Alaouites et Chiites), et par son attachement à une société syrienne laïque et patriotique (laïc étant ici compris dans un sens très différent du sens anti-clérical qui lui est donné en Hollandie). Un discours qu'on serait bien heureux d'entendre, de la part des autorités religieuses, chrétiennes ou musulmanes, en France...
Cet accueil chaleureux nous a tous énormément surpris, car les Français, à cause de leur "Président" Hollande, auraient pourtant bien des raisons de ne pas être en odeur de sainteté dans un pays où ils arment les terroristes, et cherchent par tous les moyens, à faire tomber un président dont on a bien senti qu'il était très largement soutenu par sa population. En effet, outre les portraits du Président Bachar, que l'on trouve un peu partout, dans les monuments officiels, mais aussi sur les maisons et à des endroits parfois improbables, la discussion avec des habitants amenait partout la même conclusion. La totalité des Syriens rencontrés à Damas, sans être forcément des soutiens inconditionnels du Président pour diverses raisons, le soutiennent en revanche tous, dans ce qui apparaît désormais comme une lutte à mort contre les terroristes, faussement appelé "rebelles" dans les média occidentaux, armés et financés par les saoudiens et leurs alliés, Hollandie en tête. Dans ce contexte, la rencontre d'une association russe venue pour les mêmes raisons que nous en Syrie, semblait tout à fait normale, de la part de l'un des rares états au monde, à soutenir ici la légitimité du président Bachar et le difficile combat de l'Armée Arabe Syrienne dans son travail d'éradication du terrorisme. Le soutien de la Russie, qui assure en effet l'approvisionnement du pays (qui était autonome dans la plupart de ses besoins avant la guerre) dans de nombreux domaines, que ce soit alimentaire, médical, ou militaire, est ici très apprécié également pour son rôle diplomatique, puisque la Syrie lui doit notamment d'avoir éviter des campagnes de bombardements aériens, de la part des armées « démocratiques »  de BHL et ses valets.
Mais, de l'aveu des combattants syriens que nous avons rencontrés, les plus redoutables terroristes qu'ils ont à affronter parmi l'invasion armée dont ils sont victimes (70 à 80 % environ des « rebelles » sont des étrangers, non-syriens) sont ceux qui viennent du Caucase russe, des tchétchènes rompus depuis des années à l'affrontement contre l'armée russe. Nous avons entendu parler également, même si les chiffres divergent selon nos sources, de plusieurs milliers de terroristes en provenance d'Occident, France, Allemagne et Belgique en particuliers, terroristes qui, s'ils ne meurent pas au « djihad » en Syrie, chercheront certainement à le faire dans leur pays d'origine par la suite. Ce qui donne déjà des sueurs froides aux services de renseignements européens... Alors soutenir l'action de l'Armée Arabe Syrienne du Président Bachar, comme le font la Russie, l'Iran, ou le Vénézuela, c'est donc soutenir au niveau international la lutte contre le terrorisme islamique, et la défense des valeurs de liberté, d'égalité, et de laïcité. Des valeurs parait-il, chères à Flamby Ier et à ses sinistres... Une incohérence de plus du gouvernement de M. Bricolage. "

 
Fin du témoignage.
 
Au final, ce voyage aura donc permis à une vingtaine de jeunes français, regroupant des profils professionnels, politiques, ou religieux très divers, de mesurer l'abîme entre la propagande des médias occidentaux, bellicistes et menteurs éhontés, et la réalité d'un pays riche de sa diversité, héritier d'une histoire plurimillénaire et berceau des premières civilisations. Cette terre chargée d'histoire et de lieux saints, que se soit pour les Sunnites, les Chiites, ou les Chrétiens, cherche absolument à préserver ce riche héritage et la concorde qui régnait, avant que l'Empire vienne s'en mêler.
En cette nouvelle année, puisse donc la Syrie retrouver la paix et commencer à panser doucement ses plaies afin de redevenir le pays nationaliste, laïc et tolérant qu'il était jusque là !
 


1.Posté par Maurice DEFOSSEZ le 08/01/2014 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DefoPG
Merci pour ce témoignage passé sous silence dans les médias français...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils pourront être supprimés ou modifiés par la Rédaction, sans préavis ni explication. Merci de votre compréhension.