Quantcast
Connectez-vous S'inscrire

Un sommet pour Itar-Tass

Plus de 300 dirigeants de premier plan ont représenté 213 médias, de 103 pays lors du IId World Media Summit de Moscou organisé par l’Agence Itar-Tass



Un sommet pour Itar-Tass
MOSCOU, le 6 juillet — Vitaly Ignatenko, le directeur général de l'agence de presse Itar-Tass, a annoncé, en clôture du Sommet de Moscou, qu'un groupe de travail serait mis sur pied pour coordonner les efforts en vue de la préparation du prochain Sommet Mondial des Médias, qui se tiendra vraisemblablement à Bahrein.
« Nous avons décidé de créer cette plate-forme. Nous allons organiser une réunion du Conseil en novembre, pour discuter de l’aspect technique d’un sommet à Bahrein et mettre sur pied un programme », a annoncé le directeur général d’Itar-Tass.
Il a ajouté que l'idée de monter un tel groupe de travail était venue de Li Congjun, le président de l'agence de presse Xinhua, partenaire depuis le début d’Itar-Tass pour ces sommets mondiaux.
Le bureau devrait se réunir plus régulièrement entre les grands rendez-vous que sont les Sommets Mondiaux. Le premier s’était tenu à Beijing en 2009. Trois après, c’est Moscou. Dans deux ans, Bahrein. Le calendrier s’accélère, l’actualité aussi…
Samira Rajab, le ministre d'information de Bahrein, a fait part de la candidature de son pays : « J'espère que le Bahrein deviendra le prochain pays à accueillir le Sommet Mondial de Médias. Il est important extrêmement qu'il se tienne dans un pays arabe. Le monde arabe a besoin de l'attention de médias parce que c'est devenu une scène pour des événements cruciaux pour le monde entier ».
Vitaly Ignatenko a approuvé l'idée de tenir le sommet suivant à Bahrein en 2014, en ajoutant qu’Itar-Tass restera aux côtés de Bahrein pour préparer ce sommet. Il sera en effet difficile pour le Bahrein de faire aussi bien que l’édition 2012 de Moscou organisée par l’Agence Itar-Tass sur le thème Médias Globaux : Les Défis du XXIe siècle, et qui a réuni un nombre sans précédent de participants. Plus de 300 dirigeants de premier plan ont représenté 213 médias, de 103 pays.
« L’idée de tenir le prochain Sommet dans un pays arabe est une bonne idée. Je crois aussi qu'il va être très utile de le faire », a dit Ignatenko.
Combien de médias français accepteront de faire le déplacement cette fois-ci ? L’Agence2Presse fera tout pour y être présente, ne serait-ce que pour témoigner dans le désert médiatique français que la vérité est ailleurs, ou, qu’en tout cas, elle n’est jamais tout entière du même côté.
Merci à l’Agence Itar-Tass de nous le rappeler…

Jeudi 2 Août 2012

ProRussia.tv